Les Groupes Sanguins

Les Groupes Sanguins

Les Groupes Sanguins

Chez le chat, trois types de groupes sanguins: A, B et AB.

Les différents types sanguins sont dus à des antigènes attachés à la surface des globules rouges. Chaque antigène différent représente un groupe sanguin.

Il n’y a pas de Rhésus, donc pas de donneurs universels, pas de chats négatifs pour tous les antigènes.

Des réactions de rejet se manifestent lors de la rencontre d’un groupe sanguin avec les anticorps contenus dans un autre groupe sanguin qui peuvent se manifester par agglutination (caillots) ou d’hémolyse (dissolution) des globules rouges.

Chez le chat, le plasma sanguin contient des anticorps hostiles à un autre groupe que le sien, ce qui amène aux chocs mortels suivants:

Hémolytique de Transfusion ( HTR )

Feline Neonatal Isoerythrolysis ( FNI )

Le groupe A : il est dominant par rapport au groupe B. Un chat homozygote AA ou hétérozygote Ab.

Le groupe B : il est normalement homozygote (l’allèle B étant récessif sur l’allèle A), il correspond à un chat homozygote BB.

Le groupe AB : les globules rouges de ce groupe présentent, à leur surface, des antigènes A et B.  AB, dominants sur B, mais récessifs sur A, ce qui donnerait un génotype AB/AB ou AB/B.

 

Les conséquences

L’ hémolytique chez le chaton

Cela survient chez les chatons issus, exemple, du mariage d’une femelle de groupe B avec un mâle de groupe A. Le passage des anticorps se fait par l’absorption du colostrum, les anticorps anti-A de la mère de groupe B provoquent l’hémolyse extra- et intra-vasculaire des globules rouges des chatons de groupe A. (voir le tableau des possibilités)

Les symptômes

Les chatons naissent sains mais, rapidement, ils cessent de s’alimenter et commencent à crier, du sang passe dans les urines (couleur brunâtres), présence de sang au niveau de l’anus. Ils présentent des signes d’ictères (jaunisse) et ils décèdent. Dans les cas les moins graves, ils ne manifestent pas de signes d’ictères mais, un peu plus tard, présenteront des nécrose, au niveau des queues, oreilles et doigts.

Les solutions

La meilleure solution : choisir les géniteurs. Déterminer les groupes sanguins des parents. Pour minimiser les risques.

 

Probabilités 

1) Père  Homozygote AA X Mère Homozygote BB = Chatons Hétérozygote : Ab = Risque hémolytique important, la mère étant BB

2) Père  Hétérozygote Ab X Mère Homozygote BB = Chatons Hétérozygote : 50% : Ab / 50% : BB =  Risque hémolytique pour les chatons Ab la mère étant BB

3) Père Homozygote AA X Mère Homozygote AA = Chatons Homozygote = AA =  Pas de risque hémolytique apparent mais le groupe A étant dominant sur B, il n’est pas impossible qu’une partie des chatons soient porteurs de B (récessif).

4) Père Homozygote AA X Mère Hétérozygote AB  = Groupe A mais : Chatons 50% Homozygote AA / Chatons 50% Hétérozygote Ab = Pas de risque hémolytique.

5) Père Hétérozygote Ab X Mère Hétérozygote  Ab = Chatons Hétérozygote : 50% Ab / Chatons Homozygote: 25% AA / Chatons Homozygote: 25% BB = Les femelles A ayant moins d’anticorps B que les femelles B n’ont d’anticorps A, les chatons B issus de ce mariage devraient survivre. Après plusieurs accouplements de ce type, la femelle est susceptible de produire des anticorps B (Risque de décès pour 25% des chatons).

6) Père Homozygote BB X Mère Homozygote BB = Chatons Homozygote BB = Pas de risque hémolytique.

7) Père Homozygote BB X Mère Homozygote AA = Chatons Hétérozygote Ab = Pas de risque hémolytique.

8) Père Homozygote BB X Mère Mère Hétérozygote Ab = Chatons Homozygote 50% BB / Chatons Hétérozygote : 50% Ab = Risque hémolytique limité pour les chatons Homozygote BB

Pour cela, votre vétérinaire pourra faire un titrage du groupe sanguin de votre chat. Une simple prise de sang, envoyée par lui-même dans un laboratoire. Je conseille de le faire à tous vos reproducteurs, la mort de chatons est vraiment dure à gérer affectivement.

 

La solution d’avant-garde

Connaître le groupe sanguin du chaton à la naissance… des tests existent, une goutte de sang du cordon ombilical suffit!

DMS/Agrolabo Products introduit le premier test disponible dans le commerce, utilisable en pratique pour déterminer les groupes sanguins du chien ou chat.

http://www.medical-solution.ch/

 

Comment remédier à cela ?

Pour les chatons à risques, il est impératif de les enlever de la mère dès la naissance et de les nourrir pendant 72h au lait maternisé pour éviter que les chatons soient, par l’absorption du colostrum, attaqués par les anticorps du groupe sanguin non compatible.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *