Myocardiopathie hypertrophie féline (CMH)

Myocardiopathie hypertrophie féline (CMH)

Qu’est-ce que la myocardiopathie hypertrophique féline ?

La myocardiopathie hypertrophique féline est une maladie héréditaire qui affecte les chats, les chiens, les porcs, et les humains. Le mode de transmission d’une génération à l’autre n’est pas encore clairement défini. Depuis les années 1970, on admet que la CMH est une cause fréquente d’arrêt cardiaque, de thrombose et de mort soudaine chez les chats. Une étude majeure a été effectuée sur les Maine Coons aux USA, permettant de penser que cette maladie serait transmise par un seul gène dominant.

Coeur Normal / Coeur affecté par l’ HCM
La CMH peut être définie en tant que maladie du cœur causée par un épaississement anormal de ses parois musculaires. L’épaississement des parois musculaires apparaît sur le ventricule gauche, et/ou sur le septum inter ventriculaire, surtout chez les chats. Les muscles papillaires sont des petites expansions de la paroi du coeur qui servent d’attaches à des petits cordages empêchant le reflux du sang du ventricule gauche vers l’auricule gauche pendant la contraction du cœur. Ils peuvent aussi s’épaissir anormalement lors de CMH. Quand le muscle cardiaque s’épaissit, le maître du ventricule gauche diminue et la quantité de sang pompée par chaque battement de cœur diminue. La pression dans le ventricule augmente également. Les valves entre le ventricule gauche et l’atrium gauche s’affaiblissent, et laissent refluer le sang vers le cœur à chaque battement de cœur.

Les chats atteints de CMH s’essoufflent facilement, car le sang ne s’oxygène pas assez. Ils peuvent aussi avoir du liquide dans les poumons provoquant des toux, ou des fluides dans d’autres parties du corps à l’origine d’oedèmes. Malheureusement, le premier signe de CMH est souvent la mort subite du chat causée par un arrêt brutal du cœur, ou une perturbation majeure du rythme cardiaque.

Les chats affectés ne montrent souvent aucun signe de cette maladie avant l’âge de 6 mois, et le diagnostic de CMH peut prendre plusieurs années avant d’être établi. Par conséquent, et contrairement à la dysplasie des hanches, l’examen du cœur par un spécialiste en échocardiographie doit être pratiqué régulièrement, et plusieurs fois au cours de la vie du chat.

Texte de  http://pawpeds.com/healthprogrammes/hcm.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *