Parasites internes

Parasites internes

Les parasites internes chez le chat

Vers plats ou Tænias. Très variés, ils sont fréquents chez les chats adultes et peuvent être transmis par les puces, par la consommation des déchets d’abattoir, des poissons, des viscères de lapins et de divers rongeurs.  Des segments de vers permettant la multiplication du ténia, sont libérés dans les selles de l’animal. Lorsqu’ils sont visibles, ils peuvent dénoncer la présence du ver. Cependant dans le cas du ténia échinocoque, responsable du kyste hydatique de l’homme, les segments de vers ne sont pas visibles. Le traitement régulier des animaux prend dans ce cas toute son importance. Les ascaris possèdent une importance prioritaire : ils sont la première cause de malnutrition, de rachitisme et de mortalité chez les jeunes. Malgré leur taille (jusqu’à 30 cm), on ne les voit généralement dans les selles qu’après avoir vermifugé.

Les ankylostomes et les trichures, non visibles dans les déjections Protocole de prise de vermifuge. Pour une chatte 15 jours avant la saillie et ensuite 15 jours avant la mise-bas. Ensuite, pendant la période de lactation, en même temps que ses chatons. Pour l’étalon, avant et après la saillie. Chez les chatons, dès l’âge d’un mois jusqu’à 6 mois, une fois par mois ensuite on espacera tout les 3 mois jusqu’à l’âge de 18 mois. Ne pas oublier de vermifuger la mère en même temps que les chatons.  Pour les chats adultes, on vermifugera  tous les trois mois, si le chat chasse (souris, oiseaux,…) ou est nourri avec de la viande pas cuite. Pour les produits à utiliser, demandez conseil à votre vétérinaire qui vous indiquera le mieux approprié à votre chat.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *