Une quarantaine, pourquoi et comment ?

Une quarantaine, pourquoi et comment ?

Une quarantaine, pourquoi et comment ?

C’est une période d’observation ; elle permet de contrôler et de gérer en cas de problèmes de santé et sanitaire. Le but est d’empêcher une contamination à votre domicile. Chaque élevage a ses propres bactéries dans sa chatterie, les chats issus de celle-ci se sont produits des anticorps, de même chez vous, l’arrivée d’un nouveau chat impose une stratégie, la quarantaine, à ne pas prendre à la légère.

Chaque chat que vous introduisez chez vous peut être un danger pour votre/vos compagnon/s ! Il est vivement conseillé de procéder à l’isolement du nouveau venu. Une chambre lui sera réservée, avec interdiction de sortie; soyez strict, la santé de vos compagnons en dépend.

Un minimum de 15 jours permet de voir si le chat est sain et qu’aucune maladie ne se déclare. 3 semaines est la période qui vous permettra d’être sûr que tout est ok, parasites externes et internes ainsi qu’infections bactériennes. 1 mois, c’est la garantie que tout est ok.

A l’arrivée du nouveau venu, procédez au déparasitage du nouveau venu (externe et interne). Il existe des pipettes (Stronghold) que vous appliquez entre les deux omoplates, sur la peau, il suffit d’écarter les poils, qui est simple à administrer et qui combat vers intestinaux, puces et même gale des oreilles. Renseignez-vous chez votre vétérinaire. Répétez le traitement au bout d’un mois, à la sortie de quarantaine. N’oubliez pas de traiter les autres chats de la maison, car eux aussi peuvent être un danger pour le nouveau venu.

Contrôlez bien le pelage ; en cas de lésions, via vétérinaire. Si le nouveau venu a dû suivre un traitement, comptez, depuis sa guérison, 15 jours de plus d’isolement pour être vraiment sûr qu’il n’y aura pas de rechute. Pendant la quarantaine une relation se fera, très fusionnelle, entre vous et le nouveau venu ; pour moi, c’est le moment où les liens se font, j’en profite pour suivre son évolution, je le pèse tous les jours, je prends sa température, ces deux paramètres me donnent une certitude que tout se passe bien. Le seul repère vraiment fiable.

J’en profite pour faire, si besoin, une transition à la nourriture que j’utilise ; comme il est seul, je peux contrôler la quantité et surtout si cela lui convient (selles).

Pour terminer, il va de soi que le nouveau venu est testé et vacciné au début de la quarantaine. Si le protocole de vaccination n’est pas échu, il reste en quarantaine.

 

Petit plus:

Calendrier pour évaluer les dates des mises bas. Il se divise en trois zones circulaires. 1 saillies (date du coït),  2 rosissements des tétines (tétons) 3 mise bas (naissances des chatons). Ne pas oublier les jours de battements entre les saillies, si cela dépasse les 70 jours voir avec votre vétérinaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *